L'Escarboucle : maison et forge sises en Montauban, dans le quartier des artisans. Château de Terrides : Fief et domaine de la Vicomté de Terrides, entre Montauban et Agen.
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un soir d'automne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Julien Coulon

avatar

Messages : 1
Date d'inscription : 19/10/2011

MessageSujet: Un soir d'automne   Dim 23 Oct - 20:13

[les lilas ne sont plus, ne restent que les dahlias]

Bien que le froid commence à devenir perçant, bien que la nuit soit tombé depuis longtemps maintenant, les bruits de sabots se firent entendre non loin de la Demeure Terrides...

Un bruit de sabot, qui indiquait non pas un galop, mais un trot...

Sur le cheval, un homme, perdu dans ses pensées, attentif au chemin qu'il parcourait. Attentif à ses réflexions, à l'atmosphère dans lequel il espérait retrouver la vicomtesse...

Dire qu'il portait une gigantesque et sincère estime à l'encontre de la maitresse du Domaine Terrides était un euphémisme. Il aurait pu chevaucher jusqu'aux portes de l'enfer, et même au delà pour elle. C'est qu'il est des rencontres qui sont marquantes, et qui modifient le chemin de la vie à tout jamais. Sophie était de ces personnes : belle, émouvante, fière et surtout perclue d'un honneur incroyable. Elle aurait porté les attributs masculin, Coulon aurait dit que c'était un "bonhomme". Mais n'était pas de ce genre là, elle était une Femme, avec une majuscule... Elle était d'une espèce bien rare et surtout en voie de disparition : une femme d'honneur. Quelqu'un pour qui la parole donnée ne pouvait se reprendre comme un écu. Quelqu'un qui disait ce qu'elle pensait, et surtout pensait ce qu'elle disait. Quelqu'un pour qui l'acte et la parole n'étaient pas séparable.

C'est pour tout cela, et pour d'autres, que Coulon chevauchait, ce soir d'automne, à sa recherche...
Revenir en haut Aller en bas
Asophie
Admin


Messages : 759
Date d'inscription : 10/09/2011

MessageSujet: Re: Un soir d'automne   Mar 25 Oct - 15:45

[And I'll join the bold united men
While soft winds shook the barley.]


La maitresse des lieux était bien loin de là en ces heures d'automne, luttant durant une nuit pour donner la vie au cœur d'un champ de mort, allant en effet jusqu'au bout de ses convictions, pour l'honneur par-delà l'amour. Tandis que ses soeurs et frères montalbanais tombaient sous les coups du tyrannique parjure, elle pleurait pour eux et se battait pour d'autres. Ainsi était-elle, celle qui était encore vicomtesse pour quelques heures, quelques jours, quelques semaines peut-être.

Et tandis qu'elle combattait sous ou sur les murailles de Tours, une âme étrange vint, par delà tant de lieux, effleurer la sienne. L'âme forte d'un homme qui, au cœur de la pire tourmente guyennoise, s'était révélé fidèle parmi les fidèles, sincère dans son admiration quand les chiens se mettaient à hurler avec les chacals, pur dans son amitié quand tant d'autres s'effilochaient comme la brume s'évanouit sous le vent de la tourmente...
C'est ainsi qu'au fil de la plume et par le biais de quelques correspondances, un lien était né entre la l'Escrboucle et le pur.

Il fut invité à entrer dans le domaine par la gouvernante mais c'est bien la maîtresse des lieux qui lui souhaita :


Bienvenue en ces lieux, très cher Julien...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://escarboucle.forumgratuit.org
 

Un soir d'automne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [RP] Oui, ce soir tu vas prendre
» Vendredi soir 12 novembre.
» [RP]Messe du mardi soir - par Enosh de Noirlac..
» Cours du soir...
» [Décor] Forêt automne/hiver

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Escarboucle & Domaine Terrides :: A la rencontre de l'Escarboucle. :: A l'ombre du Jasmin-